Vous êtes bénéficiaire

Zoom projets

les projets financés par l'Europe

Barrage Gaschet

Etude et travaux de boisement de protection du Barrage de Gaschet

Lire la suite :

Caraïbes fumés

Transformation des produits de la pêche et de l’aquaculture

Lire la suite :

Centre Technique Canne et Sucre

Modernisation du centre de transfert : remplacement de l'échantillonneur

Lire la suite :

Formation Salarié FAFSEA

Concours "Jeunes Talents Antillais - Pilote de ligne"

Favoriser l’égalité des chances d’accès à une filière d’excellence pour les jeunes issus des DOM

Lire la suite :

Caraïbes fumés

Transformation des produits de la pêche et de l’aquaculture

Les produits de la mer transformés par la société Caraïbes fumés sont commercialisés sous la marque « Cap Créole ». Ce projet de développement et d’extension de l’entreprise participe à la volonté du porteur de projet de proposer une offre de produits à valeur ajoutée dans le respect des normes européennes.

Description du projet

Une opération d’extension et de modernisation

Chiffres clés
Coût total : 117 516 €
FSE : 
88 137 €

La société CAP CREOLE spécialisée dans la transformation des produits de la mer élabore depuis 1996, un large éventail de produits à base de poissons pélagiques (marlin, thon, thazard). Son coeur de métier est la fumaison de poisson et la production de rillettes de la mer.

Ce projet se situe dans la continuité de l’unité de production existante et vise l’aménagement d’une salle spécifique à la transformation de produits élaborés, à leur conditionnement ainsi que son équipement en  matériel nécessaire à la transformation.

Une production compétitive et innovante

L’objectif de cet investissement est de réduire les contraintes liées à une production artisanale et de fournir un accès aux marchés à forts volumes en proposant un produit à un tarif compétitif.

L’acquisition de matériels performants participe au développement d’une production en série nécessaire pour répondre à une demande sans cesse croissante :

  • cutteur mélangeur à grande capacité de broyage des matières premières (poissons)
  • acquisition d’une cellule de surgélation d’une capacité de 140 kg
  • unité informatique et d’une balance poids/prix