Vous êtes bénéficiaire

Zoom projets

les projets financés par l'Europe

Barrage Gaschet

Etude et travaux de boisement de protection du Barrage de Gaschet

Lire la suite :

Caraïbes fumés

Transformation des produits de la pêche et de l’aquaculture

Lire la suite :

Centre Technique Canne et Sucre

Modernisation du centre de transfert : remplacement de l'échantillonneur

Lire la suite :

Formation Salarié FAFSEA

Concours "Jeunes Talents Antillais - Pilote de ligne"

Favoriser l’égalité des chances d’accès à une filière d’excellence pour les jeunes issus des DOM

Lire la suite :

Barrage Gaschet

Etude et travaux de boisement de protection du Barrage de Gaschet

Ce projet émarge à la mesure 227-1 de l'axe 2 du PDR-G valorisant les espaces forestiers de la Guadeloupe par la protection des sols, la préservation de la biodiversité, de l'état des eaux et la réduction de l'impact des risques naturels par des mesures de prévention et de protection.

Description du projet

Le barrage vu de la passerelleLe barrage de Gaschet à Petit-Canal, est la propriété du Conseil Général. Il s’étend sur une longueur d’environ 4 kilomètres et couvre une superficie en eau d’une centaine d’hectares.

C’est le plus grand plan d’eau douce de la Guadeloupe, il vise à assurer l'irrigation et l'alimentation en eau du Nord Grande-Terre.
Il a été créé au début des années 1990 à des fins d’irrigation agricole. La surface totale de la ZICO ( Zones Importantes pour la Conservation des Oiseaux) est de 243,5 ha et classé ZNIEF ( zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique) depuis 2000.

Certains espaces du barrage nécessitent des travaux de reboisements afin de protéger la ressource en eau et de maintenir la biodiversité du territoire concerné.
Le FEADER a permis de financer ce projet qui se déroule en 2 phases :

  • une étude permettant de procéder à l’analyse écologique et sociale de la zone
  • les travaux de boisement : création d’espaces boisés multifonctionnels (protection de l’avifaune, aménagement cynégétique et accueil du public), réalisés exclusivement avec des essences forestières régionales

Les enjeux sont d'ordre :

  • Écologique (préservation et amélioration de l’état des eaux, maintien de la diversité biologique)
  • Social (amélioration de la qualité paysagère, préservation de la qualité du cadre de vie)

 Chiffres Clés

Coût total éligible : 267 387,00 €
Depense publique : 267 387,00 € (100%)
Part Feader : 213 909,60 € (80%)
Conseil Général    : 53 477,40 € (20%)